RUE ANTOINE

















Espace indépendant, Rue Antoine est une galerie ouverte à la rue. Elle invite au dialogue avec des artistes reconnus ou non, déclarés ou non, contemporains ou non, au fil de collaborations évolutives : installations, performances, production et édition d’œuvres hybrides et originales.










EN CE MOMENT

EXPO  —
HOST
12.06.2024 - 29.06.2024



Construite autour de l’idée d’hospitalité, l’exposition est l’occasion d’explorer les concepts attachés à cette notion, mais aussi d’engager une réflexion plus spécifique sur les questions de collaboration et d’influence entre artistes. En français, le terme « hôte » désigne à la fois celui qui reçoit et celui qui est reçu. En revanche, en anglais, deux termes antagonistes sont utilisés : « host » pour celui qui accueille, et « guest » pour celui qui est invité. L’hôte établit ainsi des règles et des usages, accueillant les autres sur son territoire, tandis que l’invité accepte implicitement de suivre ces règles, se sentant parfois pris en otage par celles-ci. La racine commune avec le mot « otage » (« hostage ») souligne toutefois qu’une dynamique ambiguë peut naître de ce choix.
Dans cette perspective d’échanges et de dialogue, ou de confrontations, la galerie sera divisée en plusieurs espaces, chacun occupé par un duo d’artistes qui définiront leurs propres modalités d’accueil et de réception. Un dispositif qui permettra la création d’entités uniques et singulières, l’identité de chacun des artistes s’estompant au profit d’une identité commune et partagée. Cet échange artistique pourra prendre plusieurs formes : celui d’un simple dialogue entre deux œuvres, d’une modification du travail d’un artiste par l’autre (recouvrement, effacement, ajouts…) ou encore l’occupation de l’espace d’exposition par un artiste recueillant le travail de l’autre (mur peint, projection de surface, etc.). Un ensemble de possibilités qui interrogera la création à deux et favorisera la naissance de résonances et d’associations, ou au contraire révélera dans ce face à face des tensions irréconciliables.



Avec :
Jean-Michel Alberola / Robert Rauschenberg
Jean-Jacques Lebel / Wolf Vostell
Mathieu Weiler / Romain Bernini
Nelly Maurel / Florence Reymond
Laurent Derobert / les murmurations
Emmanuel Lefrant / Duccio Maria Gambi
Peter Miller / Freeman Patterson
Marie-Luce Nadal / Jaquelyn Elder

Événements
Vernissage le 12 juin à partir de 18h, performance de Laurent Derobert & Paul Maestracci
Le 22 juin à 20h, concert de Shoemale67
Le 28 juin à 20h, projection Light Cone

archives










À VENIR











2024
Septembre
FRÉDÉRIC KHODJA

Octobre
APO BAROUDJIAN

Décembre
JEAN-JACQUES LEBEL













EXPOSITIONS PASSÉES

EXPO  —
LE TEMPS DE LIRE
4.05.2024 - 03.06.2024


L’exposition de Patrick Tresset nous invite à une réflexion sur la valeur du temps et de l’attention à l’ère du numérique. Dans un monde saturé d’informations et de sollicitations, où le capitalisme culturel règne en maître, l’acte de lire devient un geste de résistance et une reconquête de notre temporalité intérieure.

Avec ses robots-dessinateurs, Tresset saisit l’essence de ces moments suspendus. Les traits frénétiques, presque nerveux, qui composent les figures des lectrices et des lecteurs, traduisent l’immobilité paradoxale du corps absorbé par la lecture.

Cette exposition fait écho aux réflexions du philosophe Bernard Stiegler sur la “prolétarisation de l’attention”. Dans une société où la concentration est mise à rude épreuve, prendre le temps de s’immerger dans un texte devient un moyen de se réapproprier sa pensée. Mais pour Stiegler la technologie n’est pas intrinsèquement mauvaise : une masse peut servir à fracasser la tête de notre voisin, mais aussi à sculpter les esclaves de Michel-Ange. Ici, les robots, loin de nous asservir, deviennent des outils de contemplation, témoins silencieux de notre capacité à nous extraire du flux incessant des stimuli.

L’invitation à participer à une performance, à se laisser dessiner par une machine pendant 30 minutes de lecture, amplifiera cette expérience. Une occasion de s’immerger dans le temps long, de renouer avec la lenteur et la profondeur de l’instant présent.



Réservez une séance de 20 à 30 minutes durant laquelle vous lirez un livre choisi à la galerie ou que vous aurez apporté. Pendant la performance, deux robots vous observeront et dessineront : https://patricktresset.com/new/lire/
EXPO  —
ABSTRACTION FAITE
12.04.2024 - 27.04.2024


Vingt-six matins et arpentages à ciel ouvert, à Paris, Strasbourg et Bruxelles.
Vingt-six raisons de se lever.
Vingt-six objets perdus, rapportés et inventés.
Vingt-six lettres. Vingt-six objets. Vingt-six titres.  Vingt-six photographies.

Abstraction faite, une exposition de Nicolas Hecquet, marchand mercier.
EXPO  —
HEAL THE WORLD
15.06.2023 - 8.07.2023


Une proposition de Mathieu Weiler

Heal the world est une exposition qui a été conçue autour de la figure de Joseph Beuys, artiste qui a combattu dans la Wehrmacht et a conçu une « œuvre-symptôme » née d’un traumatisme de guerre. Tout au long de sa carrière, il façonne sa figure d’artiste tour à tour comme mage contemporain et ennemi du matérialisme, mais aussi comme provocateur et mystificateur.

Dans certaines situations et expériences, l’art opère comme un baume, il est un acte de guérison. L’artiste-chaman soigne ses anciennes blessures et ce faisant se trouve investi d’un pouvoir : celui de « soigner le monde ».

Rassemblant des œuvres de Jean-Michel Alberola, Apo Baroudjian, Romain Bernini, Joseph Beuys, Corine Borgnet, Laurent Derobert, Adrien Lamm, Paul Mignard, Nelly Maurel, Anne Laure Sacriste et Mathieu Weiler, l’exposition associe librement des univers différents, mais chaque pièce fait écho à l’œuvre de Beuys ou se confronte à elle. Un dialogue s’établit, que ce soit avec ses matériaux de prédilection, son iconographie ou ses imaginaires.

Vous y verrez des chamans, des tableaux-thérapeutes, des formules magiques, des équations, des aviateurs, des croix, du cuivre passeur d’énergie, du feutre protecteur, des lièvres. Peut-être que ces derniers nous raconteront l’histoire de ces tableaux ?

Avec : Jean-Michel Alberola, Apo Baroudjian, Romain Bernini, Joseph Beuys, Corine Borgnet, Laurent Derobert, Adrien Lamm, Paul Mignard, Nelly Maurel, Anne Laure Sacriste, Mathieu Weiler

PROGRAMME


Vernissage mercredi 14 juin | 18h00 – 21H00
Intervention de Paul Mignard / Rue Antoine / 19 h
Performance de Laurent Derobert / Chambre d’embarquement / 20 h
Performance de Manu Sol Mateo / Lucie Cormier / Laurent Derobert / Galerie Hus / 21h

LECTURES/PERFORMANCES/PROJECTIONS/CONCERTS
Samedi 17 juin 20h – 22h
20h- Shoemale67 – JA JA JA (20′)-Concert autour de la performance de Joseph Beuys JA JA JA NE NE NE (1968)
20h20 – Paul Mignard Albedo, 2022, bande magnétique (17′)
21h – Films Fluxus, séance présentée par Emmanuel Lefrant (Light Cone) (1h)

Samedi 24 juin 15h – 18h
Nelly Maurel – Lecture
Corine Borgnet – Film
Nelly Maurel et Pascale Murtin – Film
Emmanuel Lefrant – Film
Anne Laure Sacriste – Film
Mathieu Weiler – Film

archivesidunt, tempus quam a, varius dolor. Donec volutpat tortor.