Human Study #1

Patrick Tresset
Human Study #1 / exposition performance

du 13 au 23 juin 2018

Vernissage en presence de l’artiste le mercredi 13 juin de 18 à 21 h.

Pour les personnes souhaitant participer à la performance en tant que modèle, il est fortement recommandé de réserver à : https://etude_humaine.youcanbook.me

* * *

Invité une première fois à la galerie Rue Antoine en 2014, Patrick Tresset présente Paul, un robot dessinateur constitué d’un œil et d’un bras.

Installé à Londres, l’artiste expose actuellement au Grand Palais, dans le cadre de l’exposition Artistes & Robots, une installation intitulée Human Study #2, La Grande Vanité au corbeau et au renard. Inspirée des vanités allégoriques du XVIIIe siècle, l’œuvre se compose de trois robots appliqués à dessiner une nature morte.

En résonance avec l’exposition, la galerie Rue Antoine accueille, du 13 au 23 juin, une installation similaire, avec une différence essentielle : les trois robots, dont le style de dessin a évolué au fil des ans, étudieront et feront le portrait de celui ou celle qui viendra poser pour eux.

Attablés à des pupitres d’écolier en bois, observant le modèle de leur œil unique, ces robots artistes pouvant évoquer les fragiles sculptures de Jean Tinguely, réaliseront avec leur bras gauche un portrait au Bic. Au cours de cette séance d’une trentaine de minutes, le modèle restera immobile et ne verra son portrait qu’une fois le travail terminé.

À l’issue de chaque performance, les portraits seront exposés aux murs de la galerie, avant de rejoindre la Collection, réunissant les portraits réalisés par ces robots depuis 2011.
Pour les personnes souhaitant participer à la performance en tant que modèle, il est fortement recommandé de réserver à : https://etude_humaine.youcanbook.me
Les portraits sont réalisés à la galerie Rue Antoine de 11h à 19h, tous les jours sauf le lundi 18 juin.

Presse

«Sa quête ? S’affranchir, comme l’expliquait le sculpteur Alberto Giacometti, de la relation sentimentale avec son sujet, afin de trouver l’émotion la plus juste.»
Le Monde, le 29 novembre 2012

«Qui donc est l’artiste ici ? Le robot ? L’informaticien à l’origine du logiciel ? Ou le plasticien ?»
Télérama, le 12 avril 2018

«Les dessins de Paul, le robot dessinateur de Patrick Tresset, ont quelque chose de spécial. Leur « ressemblance » tient à leur expressivité, et leur force, à leur imperfection. En d’autres termes, ils semblent être précisément tout ce qu’un robot n’est pas.»
L’Obs, le 14 novembre 2014

«If we get robots to make art, they won’t bother to make war.»
Huffington Post, le 10 janvier 2015

https://www.beauxarts.com/videos/artistes-robots-patrick-tresset/